Contenus

Description est exactement Bulletin de la Société des Amis du Vieux Saint-Antonin, 2017 pp. 70-76 L’intérêt de ce travail est double à nos yeux: il montre ce que la généalogie peut apporter à l’histoire de notre commune; il révèle, à travers le long procès autour duquel tourne cette saga familiale de la seconde moitié du XVIIIe siècle, la manière dont pouvait être encore instrumenté le statut civil des protestants, dans un contexte qui pourtant s’apaisait alors. On date communément de 1788 la fin de la persécution des protestants en France. En novembre 1787, en effet, le Roi, Louis XVI, cédant à la pression et aux remontrances d’une partie éclairée de la société française, signe « l’édit de tolérance », par lequel il « tolère » qu’une fraction de ses sujets professent et pratiquent une autre religion que lui, sans encourir de poursuites judiciaires de ce fait. Il leur accorde en, même temps de posséder un état civil officiel, distinct de celui que tenait jusqu’alors l’église romaine, qui ne se faisait pas faute d’ignorer ceux qui ne la révéraient pas et ne pratiquaient pas ses rites, au premier rang desquels le mariage.
Recherche avancée